Incroyables Comestibles de Mouans-Sartoux

Il paraîtrait que l’herbe est toujours plus verte ailleurs…
En Angleterre notamment, à Todmorden précisément. Où sont sortis de terre les premiers « incroyables comestibles ». Une initiative citoyenne qui en essaimé bien d’autres à travers l’Europe.
Portée sans doute par le vent du bon sens et de l’engagement citoyen, une graine s’est posée à Mouans-Sartoux.

Des légumes – et parfois des fruits – à partager, entre tous : l’idée était trop belle pour que Mouansemble ne s’en empare et en fasse l’une de ses toutes premières actions.
La première jardinière d’Incroyables comestibles est cultivée par deux membres du Collectif, rue de la République. Succès immédiat !

incroyables comestibles mouans-sartoux
« Nourriture à partager »

Un peu partout dans le village, l’initiative est imitée. L’adhésion est forte. L’espace public est repensé aussi comme un lieu d’agriculture, de partage, de ressources et d’ouverture.
« Servez-vous librement, c’est gratuit » peut-on lire sur les panonceaux plantés discrètement dans les jardinières, comme un message de bienvenue, comme une offrande faite à celle ou celui que l’on accueille, que l’on reçoit, même si on ne le connaît pas.
Cette phrase, c’est toute la philosophie des Incroyables Comestibles. Tout ne se monnaye pas, tout ne s’achète pas. Il y a la place, le temps et la volonté de la gratuité, du don, de l’échange. Il y a surtout la transmission, de valeurs, d’un savoir, de sens. Celui qui transmet, qui donne, prend conscience d’appartenir à une communauté.

incroyables comestibles mouans-sartoux
Un basilic Vert de Gênes dans une petite jardinière réalisée avec des morceaux de cagettes…

On redécouvre, peut-être, la simplicité de prendre ce dont on a besoin, uniquement, raisonnablement. Sans accumuler, sans entasser, pour finalement jeter.
Mouansemble se rapprochera de la municipalité qui lui mettra à disposition, une douzaine de jardinières en terre cuite. Des jardinières, grandes et petites, ont également été confectionnées par des membres du collectif, à l’aide de bois de récup’. Une réalisation menée lors d’ateliers animés par Hugo.

incroyables comestibles mouans-sartoux
De la palette à la jardinière, où l’art de recycler

Cercle et cycle vertueux, qui ont été poussés au paroxysme puisque le compost provenant du composteur collectif, rue de Verdun (le tout premier installé sur la commune à l’initiative de Mouansemble) a enrichi la terre des plantations !

Basilic, persil, tomates, courgettes, poivrons, piments, thés, sauge, ciboulette et diverses plantes aromatiques « fleuriront » dans les rues du village, là où, auparavant, il n’y avait souvent qu’un bout de trottoir.
Après plus d’un an d’existence, les Incroyables Comestibles suscitent encore des interrogations. Vrai ou faux, est-ce réellement gratuit, est-ce une blague, il y-a-t-il une caméra cachée quelque part ?
Mais les réactions, au-delà de la curiosité, restent extrêmement positives. « On devrait faire la même chose chez nous… » peut-on parfois entendre dans les ruelles du village.
Sans doute que des graines mouansoises se sont déjà envolées pour un ailleurs citoyen, tout aussi vert, à partager, sans modération. Naturellement.

 Site web français des Incroyables Comestibles : http://lesincroyablescomestibles.fr/

 

incroyables comestibles mouans-sartoux
Un bout de trottoir végétalisé de comestibles, un espace de convivialité…
incroyables comestibles mouans-sartoux
Mobilier récup’ en palettes réalisé par Hugo, tomates cerises à portée de main. « Partage ce que tu poseras sur cette table, on est plus heureux quand on donne… »

incroyables comestibles mouans-sartoux

incroyables comestibles mouans-sartoux
Ciboulette, basilic, persil, dans de petites jardinières fabriquées avec des morceaux de palettes de récup.
incroyables comestibles mouans-sartoux
Tomates et cucurbitacées se côtoient dans cette jardinière, rue de la Liberté. La Pariétaire officinale, qui pousse de façon tout à fait naturelle à ses côtés contre le mur en pierre, possède quand à elle de nombreuses vertus…
incroyables comestibles mouans-sartoux
Un peu plus bas, rue de la Liberté, quelques plants de tomates dans une jardinière confectionnée en bois de palettes
incroyables comestibles mouans-sartoux
Concombre en fleur, rue de la République
incroyables comestibles mouans-sartoux
Pas besoin de grands espaces pour cultiver des comestibles. Ici, quatre petits pots contenant des poivrons, sur un bout de trottoir…
incroyables comestibles mouans-sartoux
Les Incroyables Comestibles, c’est se connecter à la terre nourricière, mais c’est aussi se connecter entre nous.
incroyables comestibles mouans-sartoux
Lorsqu’on ne dispose pas de trottoir, on trouve d’autres solutions 🙂 Un plant de tomates cerises et quelques fraisiers, rue de la Paix.
incroyables comestibles mouans-sartoux
N’importe qui peut profiter des incroyables comestibles, mais aussi en prendre soin. Si vous voyez que j’ai soif, arrosez-moi, je suis de la nourriture à partager pour le bien commun de notre communauté locale.
incroyables comestibles mouans-sartoux
Plant de tomates cerises provenant de graines proposées par Kokopelli. C’est une association française qui distribue des semences issues de l’agriculture biologique dans le but de préserver la biodiversité semencière et potagère.

Petite liste non exhaustive des comestibles, légumes, fruits et plantes aromatiques croisés dans le village cette année  :
Tomates cerises jaunes yellow pear, tomate cerises rouges peacevine, tomates rouges, concombres, poivrons, sauge, menthe poivrée, menthe verte, basilic citron, basilic pourpre, basilic vert de Gênes, ciboulette, origan, persil, courgettes, framboisier, citronnier, coqueret du Perou ou Physalis, romarin, ortie dioïque, verveine, absinthe, mélisse, chayotte ou christophine…
Mais aussi des plantations mellifères et comestibles, comme la Mauve (malva sylvestris), le soucis (calendula officinalis), la sisymbre (sisymbrium officinale), la bourrache (borrago officinalis)…

Une pensée sur “Incroyables Comestibles de Mouans-Sartoux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *